Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Explosion dans un bus israélien, pas de victime (police)

Un objet suspect a explosé dimanche sans faire de victime dans un bus israélien près de Tel Aviv, a annoncé dans un communiqué une porte-parole de la police, Louba Samri.

Un démineur appelé sur les lieux à Bat Yam examinait l'objet lorsque ce dernier a explosé, mais l'homme est indemne, a-t-elle précisé.

Selon la police, il n'était pas immédiatement clair si l'explosion était l'oeuvre de militants palestiniens ou d'origine criminelle.

Des clans mafieux sont engagés dans des luttes de pouvoir depuis plusieurs années à Tel-Aviv et sa périphérie, notamment à Bat Yam.

"Nous devons d'abord examiner l'engin (explosif)", a déclaré le porte-parole de la police Micky Rosenfeld à l'AFP. Il a précisé que le chauffeur avait repéré un sac abandonné dans le bus, avait arrêté son véhicule et ordonné aux passagers de descendre.

Une dizaine d'Israéliens ont été tués dans des violences liées à des activités criminelles, notamment dans l'explosion de voitures piégées et des tirs liés aux combats entre différentes familles mafieuses.

La dernière explosion dans un autobus israélien remonte à novembre dernier, à Tel-Aviv, lors d'un attentat qui avait fait 17 blessés, lié à l'intervention militaire israélienne dans la bande de Gaza.

En 2011, une touriste britannique avait été tuée et 30 autres personnes blessées dans une explosion à un arrêt d'autobus à Jérusalem.

sy-scw-dms/cbo

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.