Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Espagne/17e journée - Martino: "Pedro ne baisse jamais les bras"

Pedro, auteur d'un triplé salvateur pour un FC Barcelone initialement mené à Getafe (5-2) en Championnat d'Espagne, a un état d'esprit irréprochable et "ne baisse jamais les bras" malgré un temps de jeu plus réduit cette saison, s'est réjoui dimanche son entraîneur Gerardo Martino.

"Il a fait un match fantastique. Pedro a une grande capacité à marquer, tout Barcelone le sait et toute l'Espagne le sait. Mais il a un grand mérite, il ne baisse jamais les bras", a dit le technicien argentin en conférence de presse.

"Quand il joue, il est toujours bien, quand il va sur le banc et il entre en jeu, il est bien aussi. Un joueur comme ça, tout entraîneur le voudrait. Il joue à un poste du terrain où le Barça a des joueurs exceptionnels mais il lutte pour sa place."

Avec l'arrivée de Neymar en Catalogne cet été, Pedro a progressivement disparu du onze de départ barcelonais, devant laisser son aile gauche au Brésilien.

Mais les absences de Lionel Messi, toujours convalescent et de Neymar, suspendu, lui ont permis de revenir dans la lumière ces dernières semaines, comme en témoigne son coup du chapeau à Getafe (35, 38, 41) alors que le Barça venait d'encaisser deux buts.

"Je suis content de cette victoire, d'avoir marqué et d'avoir aidé l'équipe", a modestement réagi Pedro après la rencontre.

"Je suis ravi de finir bien l'année avec ce succès. Nous savions qu'il était important de ne pas nous manquer et nous avons réussi (...) C'était difficile, sur un terrain difficile avec ce public et la manière dont joue (Getafe), mais l'équipe s'en est tirée."

Malgré les flottements défensifs qui ont valu au Barça de rater son entame, Gerardo Martino s'est dit satisfait par la réaction de ses joueurs.

"Nous avons eu 10 ou 15 minutes horribles. Mais je veux souligner que l'équipe a maintenu son jeu, elle a continué à jouer de la manière prévue, ce qui me paraît fondamental. Elle est revenue et elle a pris le dessus", a-t-il conclu.

jed/jgu

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.