Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des milliers d'abonnés sont sans électricité en Ontario

Le maire de Toronto estime que la tempête de verglas qui affecte la métropole depuis samedi soir est « l'une des pires » de son histoire.

Rob Ford craint aussi que la situation ne s'aggrave puisque des bourrasques pouvant atteindre 40 km/h sont prévues pour la Ville Reine dans la nuit de dimanche à lundi.

Elles pourraient provoquer des bris d'arbres et de fils électriques, qui croulent déjà sous le poids de la glace.

Un autre danger s'est ajouté : une portion importante de Bay Street a été fermée en raison de la glace qui tombe de certains édifices. Des périmètres de sécurité ont été mis en place, notamment autour des tours de la CIBC, de TD et de Deloitte.

En milieu d'après-midi, le maire de Toronto a précisé que la priorité était de rétablir le courant dans les deux hôpitaux touchés par des pannes, Sunnybrook et East General. Les équipes de Toronto Hydro travaillaient aussi pour rebrancher rapidement l'usine de traitement des eaux de la métropole.

L'usine et les deux hôpitaux fonctionnent grâce à des génératrices.

Des centres d'hébergement ont ouvert leurs portes pour accueillir les Torontois privés de courant. Les sinistrés y trouvent notamment de la nourriture, de l'eau et de la chaleur.

Les autorités de la Ville Reine demandent aux citoyens qui ont du courant d'utiliser le minimum d'électricité et rappellent à ces derniers d'éteindre leurs lumières de Noël.

Par ailleurs, le canton de Woolwich, à l'ouest de Toronto, a déclaré l'état d'urgence en raison des pannes.

La tempête se déplace

En milieu d'après-midi, Environnement Canada a mis fin à ses avertissements pour les régions situées entre Windsor-Essex et Peterborough.

Des avertissements de pluie verglaçante était toujours en vigueur pour les secteurs à l'est de Belleville.

Environnement Canada avertit cependant les automobilistes d'être prudents puisque le mercure chutera dimanche soir dans le sud-ouest de la province, et de la glace risque de se former sur la chaussée.

Le météorologue d'Environnement Canada, Geoff Coulson, prévient que les routes resteront dangereuses durant encore plusieurs jours.

Environnement Canada prévoit un minimum de moins 5 dans la nuit de dimanche à lundi à Toronto.

Retards aux aéroports et aux gares

À l'aéroport Pearson, un peu plus de 21 % des départs et environ 22 % des arrivées ont été annulés.

Le transporteur Porter indique aussi que plusieurs avions sont cloués au sol et demande aux voyageurs de vérifier l'état de leur vol avant de se rendre à l'aéroport.

Via Rail prévient que des retards sont à prévoir même si les trains continuent de circuler sur le tronçon entre Québec et Windsor.

Des retards pourraient aussi toucher les trains qui circulent entre Toronto et New York.

INOLTRE SU HUFFPOST

Ice Storm 2013

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.