Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Combats au Soudan du Sud: les flux de pétrole pas affectés selon Juba

Les flux de pétrole sud-soudanais dans les oléoducs du Soudan ne sont pas affectés par les combats au Soudan du Sud, a affirmé dimanche l'ambassadeur sud-soudanais à Khartoum, où les autorités ont fait part de leur inquiétude.

"Il n'est rien arrivé au pétrole", a déclaré à l'AFP l'ambassadeur, Mayen Dut Wol, en marge d'une conférence de presse, alors que des combats opposent depuis une semaine l'armée sud-soudanaise et les hommes de l'ancien vice-président entré en rébellion.

"Le pétrole est acheminé, et ce matin encore, j'ai parlé avec le ministre du Pétrole au Soudan du Sud et il m'a dit qu'il n'était rien arrivé aux installations pétrolières", a-t-il ajouté. "Le pétrole est acheminé tranquillement".

Les rebelles au Soudan du Sud menacent les champs pétroliers essentiels à l'économie du pays, au risque de provoquer une intervention militaire du Soudan voisin, très dépendant des recettes de l'or noir, préviennent des experts.

Les sociétés pétrolières ont déjà commencé à évacuer leur personnel, comme la compagnie d'Etat chinoise China National Petroleum Corp (CNPC). Ce qui implique, dans le meilleur des cas, que la production sera fortement réduite.

it/hkb/fcc/hj

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.