Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Angleterre - Tottenham et Adebayor se relancent à Southampton

L'attaquant togolais Adebayor, délaissé du temps de Villas-Boas à Tottenham, a inscrit à Southampton (3-2) un doublé bienvenu pour sa première titularisation dimanche lors de la 17e journée du championnat d'Angleterre.

Cette victoire pour la première de l'intérimaire Tim Sherwood après le départ de l'entraîneur portugais permet aux Spurs, sinon de remonter (7e), au moins de rester dans le bon wagon avec seulement six points de retard le leader Liverpool.

Auteur d'un excellent début de saison puisqu'ils n'avaient perdu qu'une seule fois lors des 11 premières journées, les Saints (9e) se rapprochent eux du purgatoire après ce 6e match sans victoire.

Pourtant, l'équipe de Pochettino aurait pu, en ouvrant le score grâce à Lallana (13) puis ensuite en égalisant à 2-2 par Lambert (59) grâce encore à un excellent travail du milieu international anglais, enfoncer un peu plus Tottenham.

Après la débâcle à domicile contre les Reds il y a une semaine (5-0) suivie d'une élimination en coupe contre West Ham (2-1), toujours à White Hart Lane, les coéquipiers de Lloris n'étaient en effet pas au mieux.

Southampton, réaliste mais affaibli par l'absence d'Osvaldo, n'a toutefois pas vu venir la menace Adebayor et celui-ci, bien plus affamé par sa première titularisation qu'en manque de rythme, a sorti son équipe d'un bien mauvais pas en égalisant d'une volée en extension (25), puis en redonnant l'avantage d'un but de renard (64).

Surtout, le technicien en place peut se frotter les mains d'avoir osé installer Soldado aux côtés de l'Africain en pointe de son 4-4-2, ce que se refusait à faire +AVB+.

Les deux hommes, malgré leur profil similaire de pivot, se sont en effet parfaitement entendus contre toute attente alors qu'aucun attaquant des Spurs n'avait inscrit le moindre but depuis un penalty de l'Espagnol le 27 octobre.

Entre-temps, Rose, également de retour après une blessure, avait provoqué le but contre-son-camp de Hooiveld (54).

Les Londoniens, qui se sont créé les occasions les plus franches, évitent ainsi de couler après leur récent passage à vide.

Ils ont maintenant deux matches contre WBA et Stoke pour se montrer plus étanches et régler leur problème à domicile, où ils n'ont pris que 11 points, contre 19 loin de leurs terres.

cd/cle

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.