Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Accident d'hélicoptère en France: reprise des recherches pour trouver un milliardaire chinois et ses compagnons

Les recherches ont repris dimanche pour retrouver les trois derniers occupants d'un hélicoptère qui s'est écrasé vendredi soir dans le sud-ouest de la France, dont un milliardaire chinois acquéreur jeudi d'un vignoble bordelais, avec des renforts techniques et humains, a constaté une photographe de l'AFP.

Les plongeurs des brigades nautiques attendaient l'"heure favorable pour être à marée basse", pour reprendre leur travail de recherche dans la quasi obscurité des eaux froides de la rivière Dordogne, a indiqué à l'AFP le colonel du groupement de gendarmerie de la Gironde, Ghislain Réty.

Des moyens aériens ont été reconduits pour survoler la zone de l'accident, avec un projecteur ou une caméra thermique, tandis qu'un sonar spécialisé dans la recherche de personnes sera également mis en service dans la matinée.

Des patrouilles à pied continueront à inspecter les berges de la Dordogne, soit au total plus de 100 gendarmes continuellement mobilisés dans l'attente "d'autres renforts", a-t-il ajouté.

Ce dimanche sera également pratiquée l'autopsie du fils du milliardaire, Shun Yu Kok, 12 ans, dont le corps a été retrouvé dès vendredi soir à l'arrière de l'habitacle disloqué de l'hélicoptère qui gisait par sept mètres de fond.

Depuis vendredi soir et la chute de l'hélicoptère piloté par James Grégoire, qui venait de vendre son domaine du Château de La Rivière à l'homme d'affaires chinois Lam Kok, 46 ans, président du groupe Brilliant, spécialisé dans le négoce de thés prestigieux et l'immobilier de luxe, les recherches sont quasiment ininterrompues pour retrouver les disparus, M. Kok et son conseiller financier chinois, également interprète, Peng Wang.

Ce survol en hélicoptère au-dessus des 65 hectares de vignes en appellation Fronsac devait ponctuer une journée de célébrations de ce qui est à ce jour le plus gros investissement chinois dans le vignoble bordelais.

"A ce stade, les causes de l'accident ne sont pas déterminées et ne devront pas l'être avant plusieurs semaines", avait indiqué samedi le procureur de la République de Libourne, Christophe Auger, qui a ouvert une enquête de flagrance pour "disparition et homicide involontaire".

lab/fw

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.