NOUVELLES
20/12/2013 06:39 EST | Actualisé 19/02/2014 05:12 EST

Un Saoudien décapité pour trafic de drogue

Un Saoudien, condamné à mort pour trafic de drogue, a été décapité vendredi à Tabouk, dans le nord-ouest de l'Arabie saoudite, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Anad al-Amrani avait été reconnu coupable d'avoir introduit dans le royaume une grande quantité de pilules de drogue, a ajouté le ministère dans un communiqué publié par l'agence officielle Spa.

Sa décapitation porte à 77 le nombre d'exécutions en Arabie saoudite depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP.

En 2012, 79 personnes avaient été exécutées selon Amnesty International, faisant de l'Arabie saoudite l'un des rares pays au monde à exécuter autant de condamnés à mort.

Le viol, le meurtre, l'apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue sont passibles de la peine capitale en Arabie saoudite, qui applique de manière stricte la charia (loi islamique).

bur/tm/cnp