NOUVELLES
20/12/2013 08:26 EST | Actualisé 19/02/2014 05:12 EST

Télécoms: le canadien BlackBerry perd 4,4 milliards, s'associe à Foxconn

Le fabricant canadien de smartphones BlackBerry a annoncé vendredi avoir perdu 4,4 milliards de dollars au troisième trimestre, soit quatre fois plus qu'au trimestre précédent, et avoir confié la fabrication de la plupart de ses téléphones au taïwanais Foxconn.

BlackBerry a dévoilé un accord de partenariat avec Foxconn, décrit comme le "plus grand fabricant de produits électroniques et de composants", qui va fabriquer une bonne partie des smartphones BlackBerry et gérer les stocks.

L'ampleur de la perte s'explique, selon BlackBerry, par une charge de 4,6 milliards pour dépréciation d'actifs et invendus.

Les difficultés du groupe sont loin d'être dissipées après le choc du deuxième trimestre, quand le groupe avait annoncé une perte de près d'un milliard de dollars, la suppression de 4.500 emplois, ou 40% de ses effectifs, et avait tenté en vain de se vendre.

Depuis le début de son exercice, donc sur 9 mois, l'ex-fleuron des télécommunications affiche une perte nette de 5,4 milliards de dollars à comparer avec une perte de 744 millions sur la même période de l'exercice précédent.

La situation du fabricant de téléphones s'explique principalement par des ventes des boitiers en forte chute.

BlackBerry a vendu 1,9 million de smartphones auprès de ses circuits de distribution, c'est pratiquement la moitié des appareils écoulés au trimestre précédent.

Au total, les ventes de smartphones, à la fois auprès des distributeurs et des clients finaux, ont été de 4,3 millions de boitiers, dont 3,2 millions de boitiers BlackBerry 7. Il apparaît donc que l'échec du Z10 s'est confirmé au cours de la période.

BlackBerry a dégagé un chiffre d'affaires sur les trois mois de 1,2 milliard de dollars, soit 56% de moins par rapport au même trimestre l'an dernier.

mbr/are/jca