NOUVELLES
20/12/2013 11:32 EST | Actualisé 19/02/2014 05:12 EST

Secret Service: les comportements déplacés restent des cas isolés (rapport)

Les comportements déplacés "ne sont pas généralisés" au sein du Secret Service, qui protège le président américain, et dont des agents ont été mis en cause pour avoir fait appel à des prostituées à l'étranger, assure un rapport publié vendredi.

"Même si des employés pris individuellement ont eu des comportements déplacés ou inappropriés, nous n'avons trouvé aucune preuve laissant penser que ces comportements soient généralisés au sein du Secret Service", écrit l'inspecteur général du département de la Sécurité intérieure dans ce rapport.

"En outre, il n'y a pas de preuve que la direction du Secret Service a favorisé un environnement dans lequel seraient tolérés de tels comportements", poursuit le rapport.

Un scandale avait éclaboussé le Secret Service en 2012, qui avait mis en cause une dizaine d'agents qui avaient bu et fait la fête avec des prostituées, en pleine préparation du séjour de M. Obama à Carthagène, en Colombie, pour le sommet des Amériques.

Depuis, le Washington Post a notamment révélé que des agents avaient eu une conduite inappropriée dans 17 pays ces dernières années. Selon le journal, des agents et des responsables ont engagé des prostituées et fréquentaient des maisons closes au cours des voyages officiels. Ils auraient également entretenu des relations durables avec des ressortissants étrangers qui n'ont pas été dûment rapportées à la hiérarchie.

Le rapport de cette inspection générale est publié quatre jours à peine après la démission de Charles Edwards, qui en assurait la direction par intérim et qui avait été accusé d'atténuer ses reproches dans les rapports de ses services pour ne pas embarrasser l'administration Obama --dans le but d'être nommé à son poste de manière définitive.

Le rapport publié vendredi --qui s'appuie notamment sur un sondage mené auprès des agents du Secret Service, dont 2.575 ont répondu-- est signé par le successeur de M. Edwards, Carlton Mann. Il fait notamment 14 recommandations pour "identifier, réduire et répondre aux comportements appropriés", dont 12 ont été déjà mises en oeuvre.

mdm/jca