NOUVELLES
20/12/2013 12:14 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

La Banque du Japon maintient en l'état sa politique d'assouplissement monétaire

La Banque du Japon (BoJ) a décidé vendredi de maintenir en l'état sa politique monétaire ultra-accommodante afin de sortir le pays de la déflation, à l'issue d'une réunion de deux jours de son comité de politique monétaire.

Contrairement à son homologue américaine (Fed) qui a annoncé mercredi un léger resserrement monétaire, la BoJ va continuer d'augmenter au même rythme ses achats d'actifs de manière à gonfler la masse monétaire. Pour ce faire, elle va notamment continuer d'acquérir des obligations d'Etat de façon à ce que son stock de ces titres de créances publiques grimpe de 50.000 milliards de yens en rythme annuel (350 milliards d'euros).

Le comité de politique monétaire a pris ces décisions à l'unanimité de ses neuf membres, a précisé l'institut d'émission dans un communiqué.

Son but est d'inciter les entreprises et particuliers à emprunter pour investir et consommer, favoriser une hausse des prix de l'ordre de 2% par an (hors produits périssables) et de permettre à la troisième puissance économique mondiale d'enclencher un cercle vertueux pour la croissance. L'objectif ultime est de sortir d'une déflation qui entrave l'activité depuis une quinzaine d'années.

La BoJ a répété comme à l'issue de sa réunion précédente fin novembre que l'économie japonaise se reprenait "de façon modérée".

Mais à l'inverse de la Fed qui devrait continuer de réduire l'ampleur de ses injections de liquidité dans l'économie américaine en phase de reprise, la BoJ pourrait assouplir encore davantage sa politique monétaire dans le courant 2014.

De nombreux analystes estiment que la BoJ y sera contrainte pour atteindre son objectif d'inflation de 2% annuel, alors que les prix (hors produits périssables) n'augmentent actuellement que de 1% par an d'après l'institut d'émission.

pn/ob