NOUVELLES
20/12/2013 09:48 EST | Actualisé 19/02/2014 05:12 EST

Angela Merkel se réjouit de la libération de Khodorkovski

La chancelière allemande, Angela Merkel, a exprimé sa satisfaction vendredi après la libération de l'ex-magnat du pétrole et critique du Kremlin, Mikhaïl Khodorkovski.

"Je me réjouis" de cette libération, a dit Mme Merkel à l'issue d'un sommet européen.

Aucun autre dirigeant européen n'a commenté cette libération, qui intervient dans un climat de relations tendues entre l'UE et la Russie sur fond de crise ukrainienne.

"La libération ou l'incarcération de certaines personnes n'appellera aucun commentaire de ma part", a déclaré le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy.

Considéré un temps comme l'un des citoyens les plus influents de Russie, Mikhaïl Khodorkovski avait été arrêté en 2003 et condamné en 2005 à huit ans de camp pour "escroquerie et fraude fiscale". Cette peine avait été portée à 14 ans à l'issue d'un deuxième procès en 2010 pour "vol de pétrole et blanchiment" de 23,5 milliards de dollars, des accusations jugées infondées par ses avocats. La peine avait ensuite été réduite à 11 ans, et M. Khodorkovski était donc libérable en août 2014.

Aussitôt après sa libération, M. Khodorkovski est parti en avion pour l'Allemagne, où sa mère est soignée, a indiqué le service pénitentiaire russe.

aje/jlb