NOUVELLES
19/12/2013 05:48 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Sénégal: hommage aux 2 soldats tués dans un attentat jihadiste au Mali

Le président sénégalais Macky Sall a rendu hommage jeudi aux deux Casques bleus sénégalais tués samedi dans un attentat jihadiste à Kidal (nord-est du Mali) et déclaré que son pays assure une "sécurité préventive" en y envoyant des soldats.

Les deux soldats "sont tombés au champ d'honneur à Kidal où ils étaient partis défendre la paix et la sécurité du peuple frère et ami du Mali", a affirmé Macky Sall à la presse après avoir décoré les deux casques bleus à titre posthume, à Dakar.

"En prenant la décision historique d'envoyer un contingent au Mali, notre pays a voulu exprimer une solidarité à l'égard de son frère jumeau, le Mali. Aller combattre au Mali contre le terrorisme, c'est aussi faire preuve d'une sécurité préventive pour le Sénégal", a-t-il dit, en présence de membres du gouvernement sénégalais et de parents des deux défunts soldats.

Outre ces deux soldats sénégalais tués, plusieurs Casques bleus et des soldats maliens ont également été blessés lors de cet attentat samedi contre une banque de Kidal.

Un jihadiste malien, Sultan Ould Badi, qui a été membre de plusieurs groupes islamistes armés du Sahel, dont Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a, "au nom de tous les moujahidine", revendiqué l'attentat dans un appel téléphonique à l'AFP.

Le contingent sénégalais au Mali compte 502 militaires et 145 gendarmes qui font partie de la mission de l'ONU, la Minusma qui, au total, compte environ 6.000 soldats.

mrb/stb/sba