NOUVELLES
19/12/2013 12:06 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Rodman se rend en Corée du Nord pour préparer un match pour Kim Jong-un

PYONGYANG, Corée du Nord - L'ex-joueur étoile de la NBA Dennis Rodman est arrivé en Corée du Nord jeudi pour rencontrer Kim Jong-un et mettre la touche finale au projet d'inviter 12 ex-joueurs de basketball à Pyongyang pour un match d'exhibition qui sera disputé le 8 janvier, à l'occasion de l'anniversaire du chef suprême.

Rodman a dit que tout se déroulait comme prévu, en dépit de l'exécution de l'oncle de Kim — qui s'inscrivait dans la plus récente purge politique interne.

La visite de Rodman survient moins d'une semaine après que la Corée du Nord ait indiqué avoir exécuté Jang Song Thaek, l'éminence grise et numéro deux du pays. L'exécution de Jang a donné le ton aux rumeurs chez les analystes politiques du monde entier quant à l'avenir du régime de Kim.

Les dirigeants de Pyongyang ont toutefois assuré que l'élimination de Jang n'avait causé aucune instabilité en Corée du Nord. La visite de Rodman — si elle se tient comme prévu — pourrait être considérée comme un tour de force de Kim.

Rodman a mentionné à l'Associated Press dans une brève entrevue de son hôtel de Pyongyang qu'il n'était pas préoccupé par les récents événements de nature politique qui se sont déroulés dans le pays.

Rodman et Kim ont développé une improbable amitié depuis que le membre du Temple de la renommée s'est rendu dans cet état marginal pour la première fois, en février, en compagnie des Harlem Globetrotters dans le cadre d'une série du réseau HBO produite par 'VICE television', installée à New York.

Il demeure le plus célèbre Américain à avoir rencontré Kim depuis que le leader nord-coréen a hérité du pouvoir à la suite du décès de son père, Kim Jong-il, en 2011.