DIVERTISSEMENT
19/12/2013 01:40 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Quels sont les livres les plus vendus au Québec en 2013?

AFP

La fin de l'année sonne l'heure des bilans. Pour les ventes de livres au Québec, la littérature québécoise ne s'en tire pas trop mal, surtout en littérature jeunesse et en BD, malgré la présence imposante de véritables phénomènes littéraires planétaires.  

Parmi les livres les plus vendus, plusieurs sont d'auteurs qu'on retrouve aussi dans le classement des écrivains les plus riches du monde. Ceci expliquant sûrement cela...

Au classement des meilleures ventes de livres, toutes catégories confondues, les trois premiers tomes de la trilogie érotique à succès Cinquante nuances de Grey, d'E. L. James occupent les trois premiers rangs.

Ils sont suivis d'Inferno, de Dan Brown et, malgré (ou grâce à?) la controverse entourant sa publication, du 35e opus des aventures de l'irréductible Gaulois Astérix.

Si l'on regarde en détail les catégories, pour la bande dessinée, Astérix chez les Pictes se place en tête du palmarès, suivi du tome 6 des Nombrils, des Québécois Delaf et Dubuc, alias Marc Lafontaine et Maryse Dubuc, puis des albums de Garfield Poids lourd, tomes 4 et 5, de Jim Davis. Un autre Québécois, Alain M. Bergeron, arrive à se tailler une place en cinquième position avec le premier tome des Aventures de Billy Stuart, Les Zintrépides. 

En littérature, E.L. James et Dan Brown dominent, suivis, en cinquième position, de Mãn, de Kim Thúy, inspiré de l'histoire d'amour de sa tante avec un soldat.

En littérature jeunesse, le tome 6 du Journal d'un dégonflé, de Jeff Kinney (Carrément claustro), occupe le premier rang. Deux tomes de La vie compliquée de Léa Olivier, de la Québécoise Catherine Girard-Audet, se hissent dans le palmarès au deuxième et au cinquième rang. Au troisième rang : le premier tome de La cité des ténèbres, de Cassandra Clare et, au quatrième, La voleuse de livres, de Markus Zusak, dont le personnage au cinéma est incarné par la jeune Sophie Nélisse. 

Reste à savoir si les achats de dernière minute pour les Fêtes sauront renverser la tendance.

Palmarès établi à partir des données fournies par la BTLF, propriétaire du système d'information et d'analyse Gaspard sur les ventes de livres français au Canada, constitué des relevés de caisse de 215 points de vente. Seuls les cinq premiers rangs, en date du 15 décembre, ont été pris en compte pour les besoins de cet article. 

Galerie photoDes livres qui font du bien Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.