NOUVELLES
19/12/2013 08:06 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Le baklava turc entre dans l'UE, en compagnie d'une tomate grecque

Un baklava à la pistache du sud-est de la Turquie est le premier produit turc à bénéficier d'un label européen de qualité, a annoncé mercredi la Commission européenne.

L'entrée du baklava dans l'UE, à la porte de laquelle la Turquie frappe en vain depuis des années, a coïncidé avec l'entrée sur la liste des produits protégés par la Commission d'une petite tomate grecque, poussant sur l'île touristique de Santorin.

Cet équilibre entre les deux traditionnels rivaux du sud-est de la Méditerranée "découle du pur hasard", a-t-on affirmé à la Commission européenne.

Le baklava de Gaziantep est une des versions d'une pâtisserie phare des Balkans et du Moyen-Orient après des siècles de domination ottomane. Il se signale par sa farce aux pistaches, et sa cuisson dans du beurre frais, qui lui confère sa croustillance doré.

La tomate de Santorin tire pour sa part sa saveur, douce et fruitée, d'un ensoleillement record et de la nature volcanique du sol.

L'UE offre la protection de ses logos de qualité y compris à des spécialités de pays non-membres et l'a déjà accordée à seize de ces produits, dont le thé Darjeeling indien et dix produits chinois.

cb/aje/jls