NOUVELLES
18/12/2013 10:37 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

Un homme de Calgary poursuit Shoppers Drug Mart à la suite du décès de sa fille

CALGARY - Un homme de Calgary a déposé une poursuite en cour civile contre Shoppers Drug Mart Inc., dans laquelle il prétend que sa fille adolescente n'a pas été correctement informée des risques associés à un médicament visant à traiter l'acné.

La demande introductive déposée par Bruce McKenzie soutient que Marit, sa fille âgée de 18 ans, est décédée après avoir consommé un médicament connu sous le nom de Diane-35.

La demande affirme que l'adolescente a été victime de quatre crises cardiaques, une embolie pulmonaire et une hémorragie cérébrale. La même demande ajoute que Marit McKenzie a commencé à consommer le médicament plus d'un an avant son décès.

Le document judiciaire soutient que la chaîne pharmaceutique ne lui a pas dit qu'il fallait cesser l'usage du médicament Diane-35 trois ou quatre mois après que les traces d'acné aient totalement disparu.

Tammy Smitham, une vice-présidente chez Shoppers, a publié une déclaration dans laquelle elle a exprimé ses condoléances à la famille et qualifié le décès de «tragédie».

Selon Mme Smitham, la priorité de l'entreprise est la santé de ses clients et de leurs familles.

Au cours des dernières années, Santé Canada a émis de nombreux avis au sujet des risques associés à la consommation de Diane-35, incluant la formation de caillots sanguins.

L'agence a notamment révélé que le Diane-35 a déjà été prescrit en tant que moyen de contraception, même si Santé Canada n'a jamais donné son approbation au manufacturier pour un tel usage.

La demande introductive contient des allégations qui n'ont pas été prouvées en cour.