NOUVELLES
18/12/2013 09:15 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

Ukraine: un accord avec Moscou est le "début de la fin de l'indépendance" (Timochenko)

Un accord de l'Ukraine avec la Russie peut constituer "le début de la fin" pour l'indépendance du pays, a estimé l'opposante emprisonnée Ioulia Timochenko dans une interview publiée mercredi sur le site de son parti.

Mme Timochenko a répondu aux questions du magazine allemand Stern à la fin de la semaine dernière, c'est-à-dire avant la visite du président Viktor Ianoukovitch à Moscou mardi lors de laquelle il a obtenu un crédit de 15 milliards de dollars et une baisse d'un tiers du prix du gaz russe.

"Cela peut être le début de la fin de l'indépendance de l'Ukraine. Avec la Russie nous perdrons tout ce que nous avons", a déclaré l'ex-Premier ministre.

"Ianoukovitch espère que les cadeaux politiques de la Russie l'aideront à garder le pouvoir. S'il les accepte, l'Ukraine se retrouvera de nouveau dans les filets de la Russie qui demandera la soumission en échange de l'aide économique", a déclaré Mme Timochenko dans cette interview diffusée mercredi par le service de presse du parti Batkivchtchina.

Mme Timochenko a de nouveau appelé l'Union européenne à introduire des sanctions contre le régime du président ukrainien.

"L'Europe doit faire un choix entre les aspirations européennes du peuple ukrainien et le bien-être d'un dictateur corrompu", a-t-elle déclaré.

Emprisonnée depuis août 2011 après avoir été la rivale de M. Ianoukovitch à la présidentielle de 2010, Ioulia Timochenko purge une peine de sept ans de prison pour abus de pouvoir.

Son procès a été dénoncé par l'opposition qui y a vu une vengeance politique.

neo/lpt/via