NOUVELLES
18/12/2013 07:14 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

Panthers: Munnerlyn a fait fi de sa taille pour se tailler une place de choix

CHARLOTTE, États-Unis - Le demi de coin Captain Munnerlyn, qui ne fait que cinq pieds huit et 195 livres, a surmonté les obstacles pour se tailler une place de choix avec les Panthers, pour qui il a le don de réussir des gros jeux depuis que l'équipe l'a choisi au septième tour, en 2009.

Après chacune de ses deux interceptions cette saison, il a ramené le ballon jusqu'à la zone payante. Et ce n'est pas du nouveau pour lui car l'an dernier aussi, il a signé deux touchés sur des retours d'interception.

Sur sept ballons interceptés en cinq ans de carrière, Munnerlyn, qui a déjà ramené des bottés de dégagement, s'est échappé cinq fois jusqu'en zone des buts. C'est d'ailleurs le meilleur taux de conversion dans l'histoire de la NFL, chez les joueurs qui ont récolté au moins cinq interceptions.

«Je n'ai pas encore l'impression d'avoir solidifié ma place, mais c'est justement ça qui me définit, a dit Munnerlyn, 25 ans. J'ai encore l'impression que je dois jouer avec l'énergie du désespoir. Comme joueur de petite taille, je me dis toujours que je dois en faire plus.»

Les Panthers (10-4) espèrent que Munnerlyn va continuer de se distinguer ce dimanche, avec la visite des Saints (10-4). Le match pourrait décider des champions de la section Sud de la Nationale, et aussi déterminer qui passera directement au deuxième tour des éliminatoires.

L'entraîneur des Panthers, Ron Rivera, dit que Munnerlyn est la version défensive de Steve Smith, leur excellent ailier espacé de cinq pieds neuf.

«Il est extrêmement persévérant, a dit Rivera au sujet de Munnerlyn. Il n'est pas le plus gros ou le plus grand, mais son attitude, son intensité et son désir de gagner sont vraiment exemplaires.»

Munnerlyn a quitté les Gamecocks après trois saisons, car des recruteurs ont laissé croire qu'il serait choisi dans les trois premières rondes du repêchage de la NFL, mais il a plutôt dû attendre quatre tours de plus.

«Oui, ça m'a contrarié», a reconnu le natif de Mobile, en Alabama.

Et même après quatre saisons où il a surtout été un partant, Munnerlyn n'a pas vraiment attiré l'attention comme joueur autonome, avant la saison en cours, et il a décidé de retourner avec les Panthers, qui lui ont donné un contrat de 1,1 M $ pour un an.

Munnerlyn espère que ces derniers vont finir par lui accorder une entente à long terme mais pour l'instant, il a surtout hâte au premier match éliminatoire de sa carrière.

«Je suis heureux d'avoir signé un nouveau contrat avec les Panthers, dit Munnerlyn. Peut-être que je dois prouver au nouveau d.g. (Dave Gettleman) que je peux être un demi de coin partant dans cette ligue.»