NOUVELLES
18/12/2013 09:12 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

L'auteur d'une légendaire attaque de train meurt à l'âge de 84 ans

Ronnie Biggs, devenu célèbre pour avoir participé à l'attaque du train postal Glasgow-Londres le 8 août 1963, est mort mercredi à l'âge de 84 ans, a annoncé sa porte-parole.

Il faisait partie d'un groupe de onze hommes ayant réalisé cette attaque légendaire dont le butin avait atteint 2,77 million de dollars, équivalent à 70 millions de dollars aujourd'hui. Arrêté après le raid comme la plupart des membres du gang, Ronnie Biggs avait été condamné à 30 ans de réclusion. Il s'était ensuite échappé de manière rocambolesque de la prison de Wandsworth, à Londres, au moyen d'une échelle en corde.

Ronnie Biggs avait passé 36 ans en fuite en Amérique du Sud, surtout au Brésil, où il avait notamment enregistré une chanson, intitulée « Personne n'est innocent » avec le groupe punk britannique The Sex Pistols. Il s'était finalement rendu à la police britannique en 2001, avant de bénéficier huit ans plus tard d'une mesure de libération anticipée pour raison de santé.

Ronald Biggs n'a jamais regretté son acte. « Il m'a assuré une petite place dans l'Histoire », a-t-il confié un jour à un journaliste. Il vivait ces dernières années dans une maison de retraite du nord de la capitale britannique. Sa dernière apparition publique remonte au mois d'août lors d'une cérémonie à la mémoire de Bruce Reynolds, le « cerveau » de l'attaque décédé en février à 81 ans, à laquelle il a assisté en fauteuil roulant au cimetière de Highgate.

De santé fragile, Ronnie Biggs était incapable ces derniers temps de parler à la suite d'une série d'attaques. Il était le seul des quatre membres toujours en vie de la bande du 8 août 1963 capable d'assister à la cérémonie.

La plupart de ses acolytes ont été arrêtés et condamnés à des peines de plus de 300 ans de prison au total.

Le hold-up du « Royal Mail train », comme l'appellent les Britanniques, avait capturé l'imagination de l'opinion publique et de la presse à sensation britanniques, qui avait fait des membres du groupe des sortes de Robin des Bois.

Le conducteur du train postal, Jack Mills, avait été violemment frappé à la tête lors de l'attaque. Il n'avait jamais pu retravailler ensuite et est décédé en 1970. Ronnie Biggs a émis des regrets quant aux blessures infligées au cheminot.

Reuters