NOUVELLES
18/12/2013 10:43 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

La Suisse gardera plus de 900 millions$ en biens saisis à l'Égypte et la Tunisie

GENÈVE - La Suisse a fait savoir mercredi qu'elle a décidé de garder des biens tunisiens et égyptiens gelés depuis plus de trois ans et ayant une valeur de 760 millions francs suisses (909,1 millions $ CAN).

Les sept membres du Conseil fédéral de Suisse, dont le président et certains ministres, ont précisé que la décision s'applique à 700 millions de francs détenus par l'ancien président égyptien Hosni Moubarak et ses proches et quelque 60 milions associés au régime du leader tunisien Zine el Abidine Ben Ali.

Le Conseil a indiqué par voie de communiqué que cette saisie permettra la tenue d'enquêtes criminelles, en Tunisie et en Égypte, sur la provenance de ces biens.

Le Conseil a précisé qu'une étroite collaboration entre les responsables suisses et leurs homologues tunisiens et égyptiens a permis de réaliser des progrès important depuis trois ans, de manière à ce que l'argent puisse éventuellement leur être rendu.

Les lois suisses imposent normalement aux autres pays de fournir des informations concernant d'éventuels actes criminels pour commencer à dégeler des biens saisis.

L'argent impliqué dans de tels dossiers est habituellement gelé pendant trois ans.