NOUVELLES
18/12/2013 02:46 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

La Réserve fédérale va réduire ses achats d'obligations à compter de janvier

WASHINGTON - La Réserve fédérale des États-Unis a annoncé mercredi qu'elle réduirait de 10 milliards $ US ses achats d'obligations, actuellement de 85 milliards $ US par mois, à compter de janvier, justifiant sa décision par l'amélioration du marché américain de l'emploi.

La banque centrale américaine a aussi indiqué qu'elle prendrait de nouvelles mesures afin de réduire le rythme de ses achats obligataires l'an prochain, si l'emploi continue de progresser.

La réduction à 75 milliards $ US par mois est petite, mais elle constitue une étape importante puisqu'elle signale que les décideurs de la Fed sont prêts à diminuer le soutien offert à l'économie depuis la récession.

Dans le but de réduire l'impact de la crise sur les marchés financiers, la Fed a favorisé le maintien des taux à court terme à de faibles niveaux sans précédent. La banque centrale a dit avoir l'intention de maintenir son taux directeur à près de zéro «bien après» que le taux de chômage aura glissé sous la barre de 6,5 pour cent.

Les cours des actions ont bondi à la suite de l'annonce de la Fed, ce qui indique que les investisseurs ont approuvé la modeste réduction des achats obligataires à venir et l'engagement pris par la banque centrale de maintenir les taux à de faibles niveaux pendant encore un bon moment.

À Wall Street, la moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles a grimpé de plus de 150 points lors des minutes ayant suivi l'annonce de la Fed, faite au terme de la réunion de deux jours des membres de la banque centrale.