NOUVELLES
18/12/2013 11:43 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

La CAQ s'oppose à la hausse des tarifs d'électricité  

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, dénonce la hausse des tarifs d'électricité de 5,8 % réclamée par Hydro-Québec.

La Société d'État a déposé récemment une requête, en ce sens, devant la Régie de l'énergie. Cette mesure, si elle est approuvée par l'organisme de régulation, entrerait en vigueur le 1er avril 2014.

François Legault estime que ces augmentations sont injustes pour les contribuables qui paient déjà trop de taxes et d'impôts.

« Ce serait la plus forte hausse depuis 20 ans. On croit que cette hausse de 5,8 % doit être révisée à 2,2 %. Pourquoi? Parce qu'on pense que cette hausse devrait couvrir seulement l'inflation qui est à 1,4 % et la portion attribuée au remboursement de la dette via le fonds des générations, donc au total 2,2 %. Ça devrait être la hausse maximale pour les tarifs d'Hydro-Québec », affirme le chef de la CAQ.

François Legault croit que la majeure partie de cette hausse servira à compenser les pertes enregistrées par Hydro-Québec sur les contrats éoliens. À son avis, les consommateurs n'ont pas à essuyer les déficits de la société d'État dans cette filière.

Cette nouvelle sortie mercredi matin, de François Legault, survient quelques jours après que l'Institut de la statistique du Québec ait fait connaître sa mise à jour de ses données sur le revenu disponible des ménages.

Dans son bilan, l'Institut de la statistique du Québec a dressé un portrait peu enviable du Bas-Saint-Laurent qui présente le revenu disponible par habitant le plus faible de l'ensemble du Québec.

Le président de la Conférence régionale des élus du Bas-Saint-Laurent avait d'ailleurs invité le gouvernement du Québec à donner des moyens spécifiques au Bas-Saint-Laurent pour se développer davantage. Michel Lagacé a également souligné l'importance du développement éolien et rappelé, avec regret, pourquoi la région s'était battue pour conserver les fameux crédits d'impôt aux régions ressources.

Plus de détails à venir.