NOUVELLES
17/12/2013 10:43 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

Tutu: l'exclusion des Afrikaners de ses obsèques "aurait consterné" Mandela

Nelson Mandela aurait été consterné par l'exclusion de la communauté afrikaner de ses obsèques, a déclaré mardi l'archevêque Desmond Tutu, vieux compagnon de route de l'ancien président sud-africain enterré dimanche.

Le prix Nobel de la paix a déclaré que Mandela "avait reçu le présent qu'il méritait" mais il a regretté, dans un communiqué publié lundi soir, que, malgré l'ouverture d'esprit du héros de la réconciliation, la principale église des Blancs d'Afrique du Sud n'ait pas été invitée aux cérémonies du mémorial et des funérailles.

"L'exclusion la plus flagrante a été celle de la communauté afrikaner", a-t-il dit, relevant aussi que seules quelques phrases de langue afrikaans -- dérivée du Hollandais des colons blancs - avaient été utilisées dans la bénédiction finale.

Il faisait référence à l'absence, parmi les représentants des églises, d'un membre de l'Eglise hollandaise réformée, qui avait soutenu en son temps le système d'apartheid.

"Madiba aurait été consterné car il faisait tout pour inclure" toutes les composantes de la société sud-africaine, y compris les Afrikaners, a déclaré le religieux.

"Autant que je puisse le faire je présente mes excuses à nos frères et soeurs de la communauté afrikaner", a-t-il dit.

Tout en qualifiant les funérailles de "superbes", Desmond Tutu a aussi critiqué le rôle de dirigeants du parti au pouvoir, l'ANC, dans les cérémonies.

"Je pense aussi que le message aurait été plus universel si les directeurs des programmes du mémorial et des funérailles n'avaient pas été des responsables du parti au pouvoir", a dit l'archevêque anglican connu pour son opinion critique du gouvernement sud-africain actuel.

jg/jlb/de