NOUVELLES
17/12/2013 09:21 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

Procès Knox : l'Américaine réaffirme son innocence dans un mail au tribunal

L'Américaine Amanda Knox, accusée du meurtre de l'étudiante britannique Meredith Kercher en 2007, a répété qu'elle n'était pas "un monstre" dans un courriel envoyé mardi au tribunal de Florence (centre), qui la rejuge en appel.

L'Américaine, qui a regagné sa ville natale de Seattle (nord-ouest des Etats-Unis) après sa libération à la suite d'un premier procès en appel, a toujours fait savoir qu'elle ne comparaîtrait pas devant le tribunal de Florence.

Dans un courriel adressé aux membres de la cour, et dont l'agence Ansa reproduit des extraits, la jeune femme a justifié par sa "peur" son absence à ce deuxième procès en appel.

"J'ai peur que la véhémence de mes accusateurs vous laisse une mauvaise impression de moi, que ce qu'ils pourront dire vous aveugle", écrit-elle.

"Je ne suis pas un monstre", ajoute-t-elle, rappelant que la victime, qui était sa colocataire à Pérouse (centre) au moment des faits, était "une amie". "Je l'aimais, elle m'aidait, elle était généreuse et drôle", dit-elle encore.

Revenant sur les aveux partiels qu'elle avait faits quelques jours après la découverte du corps, l'Américaine a jugé avoir été "torturée psychologiquement".

"On m'a menti, crié dessus, menacée, blessée à la tête deux fois. On m'a dit que je ne reverrai jamais ma famille si je ne me souvenais pas de ce qui s'était passé", souligne-t-elle.

Un mail auquel le président de la Cour d'appel, Alessandro Nancini, a répondu en ces termes : "si vous voulez vous exprimer devant le tribunal, vous n'avez qu'à venir".

Le 17 octobre dernier, le procureur de la Cour d'appel a requis à l'encontre d'Amanda Knox 30 ans de réclusion, et 26 années de prison à l'encontre de son ex-petit ami, l'Italien Raffaele Sollecito.

En première instance, en 2009, Knox et Sollecito avaient été condamnés respectivement à 26 et 25 ans de réclusion pour ce meurtre. Ils avaient toutefois été innocentés en appel en octobre 2011.

Ce jugement a été annulé par la Cour de Cassation en mars dernier.

Dans la nuit du 1er au 2 novembre 2007, Meredith Kercher, 21 ans, avait été retrouvée, à demi-nue et dans une mare de sang, le corps portant les traces de 47 coups de couteau, dans l'appartement qu'elle partageait avec Amanda Knox. L'autopsie a démontré qu'elle avait également été violée.

La cour devrait rendre son verdict début janvier.

dt-lrb/fka/sym