NOUVELLES
17/12/2013 05:33 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

Philippines: les agriculteurs touchés par le typhon reçoivent des semis à temps (FAO)

Les agriculteurs des Philippines touchés par le typhon Haiyan le 8 novembre ont pu recevoir des semences à temps, faisant espérer une récolte pour l'année à venir, a annoncé mardi la FAO.

Les premières livraisons de sacs de semences de riz et de maïs alloués aux communautés rurales des îles Visayan ont commencé il y a trois jours, précise dans un communiqué l'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), dont le siège est à Rome.

La distribution concerne environ 1.040 riziculteurs vulnérables des Visayas orientales et occidentales dévastées par le typhon, au centre du vaste archipel des Philippines. Chacun a reçu un sac de 40 kg de semences.

Ces agriculteurs, "choisis parmi les plus vulnérables - qui ont pour la plupart perdu des proches, leur maison et d'autres biens - vont donc maintenant pouvoir reconstituer leurs moyens d'existence, juste à temps pour la saison des semis en cours, s'assurant ainsi une récolte en mars-avril", se félicite l'organisation.

Des livraisons d'autant plus appréciables que, comme le rappelle Rodrigue Vinet, représentant intérimaire de la FAO aux Philippines, "le typhon (avait) frappé au début de la saison des semis".

Selon Hiroyuki Konuma, représentant régional de la FAO pour l'Asie et le Pacifique, la récolte espérée en mars/avril devrait être de deux tonnes de riz, "de quoi nourrir une famille de cinq personnes pendant un an et tirer un revenu indispensable de la vente du surplus".

Cette opération d'urgence a été rendue possible "grâce au soutien international rapide des gouvernements belge, suisse, italien, irlandais, norvégien, du ministère britannique du Développement international (DFID), du Fonds central d'intervention rapide des Nations Unies (CERF) et du grand public, mais aussi à la mobilisation des mécanismes de financement d'urgence de la FAO", souligne l'organisation.

En plus des 6.000 morts, le dernier bilan du gouvernement philippin fait état de 1.779 portés disparus.

Haiyan, l'un des typhons les plus violents à avoir jamais touché terre, s'était abattu sur le centre des Philippines le 8 novembre, accompagné de vents dépassant les 300 km à l'heure et de vagues géantes.

lrb/fka/ml