NOUVELLES
17/12/2013 11:42 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

La France, partenaire clef de la Pologne dans la défense (Tusk)

Le Premier ministre polonais Donald Tusk a qualifié mardi la France de "partenaire clef incontournable" dans la défense, domaine que son pays est en train de moderniser, tout en promettant son soutien logistique aux opérations en Centrafrique.

"L'engagement de la France dans nos discussions et dans la préparation d'un système de défense plus moderne et plus efficace, montre que la France devient un partenaire clef incontournable en ce qui concerne le secteur de la défense en Pologne. Et c'est pour cela que nous voulons travailler avec les Français, selon le principe de réciprocité", a déclaré M. Tusk à la presse.

La Pologne est engagée dans un vaste programme de modernisation de ses forces armées. Elle entend dépenser à cette fin 140 milliards de zlotys (33,3 milliards d'euros) au cours des prochaines années.

Contrairement aux autres pays européens, la Pologne, membre de l'Otan depuis 1999, n'a rien sacrifié de son budget Défense à la crise. En vertu d'une loi de 2001, ce budget reste fixé à 1,95% du PIB. Cette année, il s'élève à 31,17 milliards de zlotys (7,4 milliards d'euros), dont plus du quart est consacré à la modernisation.

M. Tusk a indiqué que son pays était prêt à soutenir la France dans des opérations humanitaires en Afrique et à y apporter son aide logistique.

"Nous serons prêts à un soutien logistique limité de type aérien", a-t-il dit, en excluant toutefois un envoi de troupes.

Il s'agira de mettre à la disposition de l'opération un avion de transport militaire C-130 Hercules avec l'équipage complet. L'avion doit stationner à Toulon (sud-est de la France) et faire la navette avec l'Afrique, a indiqué à l'AFP une source proche du gouvernement.

bo/mrm/sym