NOUVELLES
17/12/2013 04:56 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

La discipline du Big air vise la reconnaissance olympique

Les organisateurs du Snowboard Jamboree de Québec lancent un appel aux femmes afin qu'elles participent à la compétition du Big air, qui pourrait devenir une discipline olympique.

Pour la première fois dans l'histoire du sport de haute voltige, les concurrentes effectueront des sauts de démonstration en ouverture de l'épreuve masculine. 

La présence de femmes lors de cette compétition confirme la volonté de la Fédération internationale de ski de proposer le Big air au comité olympique. Pour qu'une discipline soit acceptée par ce comité, elle doit presque toujours inclure les catégories féminine et masculine.

Patrice Drouin, le président de Gestev qui organise le Snowboard Jamboree de Québec, espère attirer une quinzaine d'athlètes féminines à l'épreuve cette année.

Il contactera tous les pays qui participeront au Snowboard Jamboree pour les inciter à présenter des athlètes. « On commence comme ça, c'est la procédure normale, on a le temps de le faire. On va aussi contacter les femmes inscrites pour l'épreuve de slopestyle [descente acrobatique] à Stoneham. On va leur offrir de participer », affirme-t-il.

Le Snowboard Jamboree aura lieu à Stoneham et au centre-ville de Québec du 16 au 19 janvier 2014. L'événement inclura également des compétitions de demi-lune et de slopestyle.