NOUVELLES
17/12/2013 09:02 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

Hausse de taxes de 1,9 % à Brossard

À l'ombre du pont Champlain, les résidents de Brossard verront leur compte de taxes grimper de 1,9 % en 2014. Cela représente une hausse de 45 $ pour une maison de 304 000$.

Un texte de Marie-Ève Maheu

Le maire Paul Leduc juge cette augmentation d'impôts fonciers « raisonnable ». Il l'explique notamment par la croissance soutenue de Brossard, notamment au plan commercial, qui crée des revenus, mais qui fait aussi de la pression sur les finances de la Ville.

En 2013, année électorale, les Brossardois avaient obtenu un congé d'augmentation du compte de taxes.

Le budget total de la Ville s'établit maintenant à 149 millions, en hausse de 7 %, ce qui s'explique par trois principaux facteurs :

  • Une augmentation du coût des régimes de retraite et des avantages sociaux de 2,1 millions de dollars, dont 1,3 millions de dollars est non récurent. Une hausse de 300 000 $ est liée au déficit des caisses de retraite;
  • Une aide financière ponctuelle de 2,1 millions (dont 900 000 $ vient d'une subvention provinciale) destinée à une centaine de propriétaires de maisons lézardées, c'est-à-dire dont les fondations ont été endommagées par l'affaissement du sol argileux;
  • Une hausse de la quote-part versée à l'agglomération de Longueuil de 3,6 millions de dollars pour le transport collectif, la police, les pompiers, le traitement de l'eau potable, etc.

Brossard prévoit par ailleurs poursuivre sa croissance immobilière avec des revenus de taxes supplémentaires de 5,4 millions de dollars.

Du côté des grands projets de 2014, 7 millions de dollars seront notamment investis pour rénover l'enveloppe extérieure de l'hôtel de ville, qui est en décrépitude. Un autre 7 millions doit être investi dans la réfection d'aqueducs et d'égouts du secteur Brosseau. Le même montant permettra le réaménagement du chemin des Prairies, qui a été envahi par les véhicules avec le développement du DIX30.