NOUVELLES
17/12/2013 11:43 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

Europe de la Défense : Paris attend des avancées cette semaine à Bruxelles

La France attend des "avancées concrètes", notamment dans les domaines de la sécurité maritime et du renforcement du contrôle des frontières au Sahel, lors du Conseil européen de jeudi et vendredi, a indiqué mardi le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

La France aborde ce Conseil de façon "pragmatique et concrète. Nous voulons des avancées pratiques et identifiables, dans les domaines opérationnel, capacitaire et industriel", a-t-il déclaré lors de la séance des questions à l'Assemblée nationale.

Les ministres de la Défense de l'UE ont adopté fin novembre "une posture commune qui permettra dans ces trois domaines d'avoir des pas significatifs vers l'Europe de la Défense", a poursuivi M. Le Drian, en réponse à une question.

Paris attend notamment des avancées "pour la définition d'une stratégie de la sécurité maritime en Europe". "Le Conseil européen devrait définir une politique sur le Sahel permettant de sécuriser les frontières poreuses des différents Etats du Sahel", a par ailleurs estimé le ministre.

Paris espère également "des avancées significatives" dans les domaines du ravitaillement en vol, du transport tactique et stratégique, et des drones.

Dans le domaine industriel, Jean-Yves Le Drian a estimé que des progrès pouvaient avoir lieu "dans le transfert aux PME des technologies de défense et dans la possibilité pour les industries de défense d'accéder aux crédits de la recherche et de l'innovation".

dch/sm/bma/thm/jeb