NOUVELLES
17/12/2013 02:46 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

De nouvelles catégories de poids en lutte masculine pour aider les femmes

La Fédération internationale de lutte (FILA) a fait savoir que les disciplines gréco-romaine et style libre perdront toutes deux une catégorie de poids chez les hommes, entre les légers et les poids lourds, d'ici les Jeux olympiques de 2016.

La FILA avait auparavant déclaré que les catégories de poids passeraient de sept à six chez les hommes, afin de pouvoir en ajouter deux chez les femmes.

Jusqu'ici, il y avait moins de catégories de poids chez les femmes que chez les hommes aux JO, tandis que les femmes avaient droit à un plus grand nombre de catégories lors des championnats du monde comparé aux Jeux. Cela obligeait la Québécoise Martine Dugrenier, par exemple, à passer à une catégorie de poids inférieure à chaque année olympique.

La FILA a annoncé mardi que les lutteurs masculins en style libre disputeront des compétitions à 57 et 65 kg plutôt qu'à 55, 60 et 66 kg, comme ils l'ont fait aux Jeux de Londres. En gréco-romain, les deux catégories les plus légères se situeront maintenant à 59 et 66 kg.

Les poids moyens en style libre resteront à 74 kg, suivis des catégories 86, 97 et 125 kg chez les poids lourds. Les lutteurs en gréco-romain s'affronteront aussi chez les 75, 85, 98 et 130 kg.

Les changements seront en vigueur à partir du 1er janvier.