NOUVELLES
16/12/2013 06:41 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Soudan: les violences au Darfour ont fait près de 2 millions de déplacés (ONU)

Près de deux millions de personnes ont été déplacées en raison du conflit au Darfour, une province de l'ouest du Soudan en proie à une recrudescence des violences, a indiqué lundi un haut responsable de l'ONU.

"Nous estimons le nombre des déplacés à près de 1,9 million, et il y a 1,3 million de personnes, sévèrement touchées par les violences ou par l'insécurité alimentaire", a déclaré Ali Al-Zatari, s'exprimant dans la capitale du Darfour Nord.

"Cela fait au total 3,2 millions de Soudanais du Darfour dans le besoin", a dit M. Zatari devant des responsables d'une commission de suivi chargée de l'application d'un accord de paix signé en 2011 au Qatar entre le régime soudanais et les rebelles dans cette province mais d'importantes factions rebelles l'ont rejeté.

Les Nations unies ont déjà affirmé le mois dernier que les affrontements tribaux et les combats entre rebelles et troupes gouvernementales au Darfour avaient fait 460.000 déplacés cette année.

Le gouvernement soudanais semble impuissant face à ces tribus qu'il a lui-même armées pour lutter contre la rébellion qui agite la région depuis dix ans, mais qui se battent désormais entre elles pour la terre, l'eau et les droits miniers.

Le Darfour est le théâtre depuis 2003 de violents affrontements entre armée et tribus d'un côté, et rebelles de l'autre.

Ce long et dévastateur conflit a fait au moins 300.000 morts, selon l'ONU. Khartoum parle de 10.000 morts.

Depuis plusieurs mois, les combats entre tribus ont connu un regain de violences, devenant même, selon les autorités, la principale menace à la sécurité de la région.

it/hj/sw