NOUVELLES
16/12/2013 11:45 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Les soldats canadiens déployés aux Philippines rentrent au pays

L'intervention humanitaire des militaires canadiens aux Philippines est maintenant terminée.

Trois cent quinze militaires canadiens avaient été déployés dans l'archipel après le passage du typhon Haiyan. Leur bilan : presque 500 000 litres d'eau purifiée, 6500 patients soignés, 130 kilomètres de routes nettoyés.

Les militaires plient maintenant bagage et seront bientôt de retour au pays.

En point de presse téléphonique à partir des Philippines, lundi matin, l'ambassadeur canadien Neil Reeder a exprimé sa satisfaction en marge de l'opération qui a démarré le 11 novembre, trois jours après le typhon.

« Pendant mes visites à l'île de Panay, incluant hier et aujourd'hui, et en conversation avec les autorités locales et nationales, il est très clair que nos efforts, les efforts du Canada, ont été fort appréciés », a constaté M. Reeder.

Mais pour la suite des choses, soit les efforts de reconstruction, la présence des militaires canadiens n'est plus nécessaire.

« Les conditions sur le terrain se sont améliorées (...) le gouvernement des Philippines, le ministère (canadien) des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement, et divers organismes non gouvernementaux poursuivent les efforts amorcés en vue de la reconstruction », a déclaré le lieutenant-général Stu Beare, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada, dans un communiqué émis par le ministère de la Défense.

Le typhon qui a frappé l'archipel le 8 novembre a fait plus de 6000 morts. Presque 2000 personnes manquent encore à l'appel. Et les maisons de 16 millions de Philippins ont été détruites ou endommagées. On estime que la reconstruction prendra trois ans.