NOUVELLES
16/12/2013 06:10 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

La Nasa progresse pour réparer une valve défectueuse sur l'ISS

Les ingénieurs au sol ont fait quelques progrès pour débloquer une valve défectueuse d'un circuit de climatisation de la Station spatiale internationale (ISS), a indiqué lundi la Nasa, qui n'a pas encore décidé si des sorties orbitales seront nécessaires.

L'équipe au sol connaît un certain succès dans ce travail de réparation de la valve défectueuse qui a affecté le système de refroidissement de l'ISS, a indiqué Kenny Todd, un des responsables du fonctionnement de la station.

"Nous sommes très contents de cela", a-t-il ajouté tout en notant ne pas encore savoir si des sorties dans l'espace d'astronautes de l'équipage de la station seraient nécessaires pour réparer la valve dans la pompe à ammoniac ou la remplacer.

La Nasa n'a pas davantage décidé si cette panne découverte mercredi retarderait au-delà de cette semaine la première mission d'approvisionnement de l'ISS menée par la société Orbital Science avec sa capsule non-habitée Cygnus.

Initialement prévu mercredi depuis le centre spatial de Wallops sur la côte de Virginie, le lancement de Cygnus a été repoussé de 24 heures durant le week-end et est désormais prévu jeudi soir.

Si la Nasa décide de faire des marches dans l'espace, le lancement de Cygnus sera reporté à janvier et les astronautes à bord de la station spatiale effectueront leur première sortie orbitale probablement jeudi 19 et la seconde samedi 21 décembre avec une éventuelle troisième sortie si nécessaire le 23 décembre.

Cette tâche reviendrait à Rick Mastracchio, ingénieur de vol de l'équipage de l'ISS qui a déjà effectué plusieurs sorties orbitales. Il serait alors accompagné de Mike Hopkins, qui n'a jamais fait de marche dans l'espace.

Les deux astronautes s'étaient déjà entrainés au sol en piscine avant leur arrivée à l'ISS à remplacer une valve de la pompe à ammoniac dont trois de rechange sont attachées sur un tronçon de l'ISS.

Ils pourront aussi bénéficier de ce qui avait été appris en août 2010 quand des astronautes avaient dû effectuer trois sorties dans l'espace pour remplacer cette même pompe après que la précédente eut été endommagée par un court-circuit.

Le dysfonctionnement d'une valve de cette pompe mercredi a forcé la Nasa a dépendre du second circuit de refroidissement qui est redondant et à éteindre des équipements non essentiels dans le module Harmony, le laboratoire européen Columbus et le module japonais de recherche Kibo.

js/mdm