NOUVELLES
16/12/2013 09:34 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

La moitié des habitants en Syrie vivent dans l'insécurité alimentaire (PAM)

La moitié des habitants de Syrie vivent dans "l'insécurité alimentaire" et près d'un tiers ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence, a affirmé lundi le Programme alimentaire mondial de l'ONU.

"Les récentes estimations montrent qu'environ la moitié de la population à l'intérieur de la Syrie se trouve en situation d'insécurité alimentaire et près de 6,3 millions de personnes ont un besoin urgent d'aide alimentaire pour survivre", indique le communiqué.

La population syrienne est estimée à 23 millions d'habitants, dont près de trois millions de réfugiés.

Selon la définition des Nations unies, "la sécurité alimentaire existe lorsque tous les êtres humains ont, à tout moment, la possibilité physique, sociale et économique de se procurer une nourriture suffisante, saine et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins et préférences alimentaires pour mener une vie saine et active".

Le PAM, a l'intention de nourrir 4,25 millions de Syriens déplacés dans leur pays et environ 2,9 millions qui ont fui vers les pays voisins.

"Il s'agit de la pire crise humanitaire survenue depuis des décennies avec chaque jour de plus en plus de Syriens en position vulnérable ont faim", a affirme Mouhannad Hadi, coordonnateur de l'aide d'urgence en Syrie du PAM.

En outre, le PAM a l'intention d'accroître les rations alimentaires en Syrie et, dans les pays voisins, d'augmenter son projet de bons d'achat pour les 2,9 millions de réfugiés au Liban, en Jordanie, en Turquie, en Irak et en Egypte.

bur-sk/ram/hj