NOUVELLES
16/12/2013 07:45 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

La fin du lock-out comme fait marquant d'une année bien remplie au plan sportif

TORONTO - Voici les 10 faits saillants dans le monde du sport canadien en 2013, selon La Presse canadienne:

No 1 — La fin du lock-out dans la LNH

Les amateurs se sont réjouis quand la LNH et ses joueurs ont conclu un accord de principe le 6 janvier, mettant ainsi fin au conflit de travail.

Le bureau des gouverneurs de la ligue a ratifié l'entente trois jours plus tard, avec le commissaire Gary Bettman s'excusant auprès des supporters, des joueurs et des commanditaires, après que la saison ait été écourtée de plus de trois mois.

Un peu plus de cinq mois plus tard, lors du sixième match de la finale de la coupe Stanley, les Hawks ont pétrifié les Bruins en marquant deux fois en 17 secondes au troisième vingt, pour un gain de 3-2 leur donnant leur deuxième titre en quatre ans.

En novembre, la LNH a signé un contrat de télé de 5,2 milliards $ pour 12 ans avec Rogers Communications.

No. 2 — Une saison bien décevante pour les Jays

Les Blue Jays de Toronto ont amorcé la campagne avec de très grands espoirs, à la suite d'un gros échange avec les Marlins et de l'acquisition de R.A. Dickey, gagnant du Cy Young dans la Nationale en 2012.

Les attentes les plus hautes depuis les titres de 1992 et 1993 ont toutefois dû être amoindries assez vite, l'équipe affichant finalement un piètre dossier de 74-88, pour ainsi terminer dernière dans la section Est de l'Américaine.

Les amateurs ont tout de même afflué au Rogers Centre pour une foule moyenne de 31 315 personnnes, au 14e rang du baseball majeur.

No. 3 — Un doublé pour Cornish dans la LCF

Le demi offensif Jon Cornish, des Stampeders, est devenu le premier Canadien en 35 ans à être nommé le joueur par excellence du circuit.

Le Britanno-Colombien de 29 ans a aussi été le joueur canadien par excellence de la LCF, et ce pour la deuxième année de suite. Cornish a fini la saison avec 1813 verges au sol, incluant 12 touchés.

No. 4 — Une rafale verte

Les Roughriders de la Saskatchewan sont devenus la troisième équipe hôte de la coupe Grey à la gagner, battant les Tiger-Cats de Hamilton 45-23, le 24 novembre.

Les Riders ont remporté la 101e présentation devant leurs partisans au Mosaic Stadium de Regina, avec Kory Sheets fournissant 197 verges au sol et deux touchés.

No. 5 — La progression de Raonic et Bouchard

L'Ontarien Milos Raonic est devenu le premier Canadien à accéder au top 10 de l'ATP. Il a atteint la finale de la Coupe Rogers à Montréal, en plus de se distinguer en demi-finales de la Coupe Davis.

La Montréalaise Eugenie Bouchard a elle aussi brillé en passant du 144e au 32e rang, à la WTA, grâce notamment à ses premiers gains contre des joueuses du top 10.

No. 6 — LNH: un trio de développements majeurs chez les clubs canadiens

Les Maple Leafs ont atteint les séries pour la première fois depuis 2004, et on pensait bien les voir au moins au deuxième tour. Mais dans le match ultime de leur série de premier tour contre Boston, les Bruins ont comblé trois buts d'écart en 10 minutes puis ont gagné en prolongation, mettant fin à la saison du club torontois.

À Ottawa, les amateurs ont dû se résigner au départ du capaitaine Daniel Alfredsson, qui avait jusque là passé toute sa carrière avec les Sénateurs, soit 17 saisons. Il s'est joint à Detroit le 5 juillet, avec l'ouverture du marché des joueurs autonomes dans la LNH.

Sur la côte Ouest, le feuilleton des gardiens des Canucks a pris une tournure inattendue lors du repêchage, quand le d.g. Mike Gillis a envoyé Cory Schneider aux Devils du New Jersey. Les Canucks avaient signifié leur volonté d'échanger Roberto Luongo, sans réussir à trouver preneur.

No. 7 — LNH: la poursuite liée aux commotions cérébrales

Plus de 200 anciens joueurs ont déposé une poursuite contre la ligue en novembre, avançant que la LNH n'en a pas fait assez pour les protéger des commotions.

La démarche divise toutefois la communauté du hockey.

En août, la NFL a accepté de verser 765 M $ à des milliers d'anciens joueurs de cette ligue, en lien à des problèmes de santé venant des commotions cérébrales.

No. 8 — Deux jeunes Ontariens prometteurs au basketball

En juin, les Cavaliers ont fait d'Anthony Bennett le tout premier choix du repêchage de la NBA. C'est la première fois qu'un Canadien a eu cette distinction.

Dans la NCAA Andrew Wiggins des Jayhawks, qui n'a que 18 ans, pourrait bien se rendre admissible au prochain repêchage de la NBA, lui qui en est seulement à sa première saison au Kansas. S'il le fait, les observateurs s'attendent à ce qu'il choisi le premier.

No. 9 — Georges St-Pierre prend une pause

Le champion des mi-moyens de l'UFC a défendu son titre avec succès deux fois en 2013.

Mais après une pénible et controversée victoire par décision partagée contre Johny Hendricks, le 16 novembre, l'athlète de Montréal a laissé planer la possibilité de se retirer. Le 13 décembre, le combattant de 32 ans a délaissé son titre et annoncé qu'il prenait une pause pour un temps indéfini, invoquant des questions personnelles et les exigences qui viennent avec le fait d'être champion.

No. 10 — Les aveux de Hesjedal

Lors d'une année où Lance Armstrong a finalement admis s'être dopé, le Canadien Ryder Hesjedal s'est confessé lui aussi.

Le natif de Victoria a dû passer aux aveux en octobre à la lumière d'extraits d'un livre écrit par Michael Rasmussen, un ancien cycliste danois, disant que Hesjedal a appris comment se doper en début de carrière.

Hesjedal, qui a remporté le Giro en 2012, a dit par communiqué avoir emprunté la mauvaise voie et avoir commis des erreurs.