NOUVELLES
16/12/2013 04:59 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Kinder Morgan dépose sa requête pour l'oléoduc Trans Mountain

VANCOUVER - Kinder Morgan Canada a finalement déposé sa requête à l'Office national de l'énergie pour prolonger son oléoduc Trans Mountain d'Edmonton jusqu'aux côtes de la Colombie-Britannique.

Le président de l'entreprise, Ian Anderson, a affirmé lundi que la requête aborde des enjeux identifiés précédemment par l'organisme de réglementation, notamment les impacts environnementaux, sociaux et économiques, l'implication des Autochtones et la consultation publique.

Le projet de 5,4 milliards $ sera maintenant soumis à un examen public.

S'il est approuvé, le prolongement de l'oléoduc pourrait être en service vers la fin de 2017.

Kinder Morgan a indiqué que 13 entreprises avaient déjà signé des contrats fermes pour ce pipeline qui pourrait transporter jusqu'à 890 000 barils de pétrole par jour d'Edmonton jusqu'au terminal de la compagnie à Burnaby.

Bien que la ligne Trans Mountain soit en service depuis 60 ans, le gros du nouveau projet impliquera la construction d'un oléoduc entièrement neuf sur une voie distincte.

Le projet fait déjà face à l'opposition de groupes environnementaux, de certaines communautés autochtones et de plusieurs conseils municipaux de la région métropolitaine de Vancouver.