NOUVELLES
16/12/2013 09:14 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Jérusalem demeure paralysée après une rare tempête de neige

JÉRUSALEM - La ville de Jérusalem demeurait partiellement paralysée lundi, après le passage d'une rare tempête de neige la semaine dernière.

Les écoles sont toujours fermées, des milliers de personnes sont privées d'électricité et le réseau de transport en commun n'offre qu'un service réduit.

La tempête a débuté mercredi dernier et a touché la région pendant quatre jours, déversant près de 60 centimètres de neige sur une ville qui peut traverser des hivers entiers sans un seul flocon. Quelque 40 000 habitants de la bande de Gaza ont été chassés de chez eux par les inondations.

De nombreuses routes étaient toujours bloquées par la neige, la glace et les arbres déracinés lundi. Environ 8000 résidences du pays, dont la moitié à Jérusalem, étaient sans électricité.

Dans la bande de Gaza, qui a reçu ses premières chutes de neige en 20 ans, la plupart des dommages ont été causés par des inondations. Les écoles et les bureaux gouvernementaux du territoire palestinien commençaient à rouvrir lundi et le premier ministre Ismail Haniyeh a promis que les sinistrés seront compensés pour les dégâts à leurs résidences.