NOUVELLES
16/12/2013 09:02 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Iran: l'UE prête à suspendre des sanctions après les vérifications de l'AIEA

Les ministres européens des Affaires étrangères ont indiqué lundi que l'UE était disposée à suspendre certaines sanctions contre l'Iran dès que l'AIEA aura vérifié l'application des mesures prises par Téhéran dans le cadre de l'accord sur le nucléaire.

Réunis à Bruxelles, les ministres des 28 pays de l'UE ont "salué le succès des négociations" sur le nucléaire iranien entre l'Iran et le groupe des grandes puissances le 24 novembre à Genève.

"Une mise en oeuvre rapide des mesures volontaires par toutes les parties est désormais essentielle", ont-ils ajouté dans une déclaration, en appelant l'Iran à le faire "de bonne foi".

L'UE s'engage pour sa part à "prendre les mesures nécessaires pour suspendre les sanctions concernées par l'accord immédiatement après que l'AIEA aura vérifié l'application des mesures par l'Iran et sur la base des recommandations" de la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton.

L'Agence internationale de l'énergie atomique a été chargée de superviser la mise en application de l'accord intérimaire conclu à Genève, qui comprend la limitation pendant six mois de la production d'uranium faiblement enrichi et le gel du développement des sites de Fordo, Natanz et Arak. L'AIEA a ainsi prévu de réaliser des inspections poussées de ces sites et des visites de mines d'uranium et d'usines fabriquant les équipements destinés à l'enrichissement.

L'Iran a suspendu vendredi les négociations à cause de la décision des Etats-Unis d'étoffer sa liste noire des entreprises soupçonnées de violer les sanctions contre Téhéran.

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Abbas Araghchi, membre de l'équipe de négociations nucléaires, est toutefois attendu mardi à Bruxelles pour rencontrer Mme Ashton, a-t-on appris de source européenne.

jri/aje/fw