NOUVELLES
16/12/2013 11:04 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Giuseppe De Vito est probablement mort intoxiqué au cyanure

Le mafieux Giuseppe De Vito est probablement mort d'une intoxication au cyanure, confirme le Bureau du coroner du Québec dans un rapport d'investigation.

Le coroner Luc Malouin précise que les expertises toxicologiques efectués au laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal ont conclu « en la présence de cyanure à un taux toxique dans le sang et le contenu gastrique de M. De Vito ».

Le rapport ne précise pas si le poison a été ingéré volontairement ou non. L'enquête de la Sûreté du Québec suit son cours dans cette affaire.

M. De Vito, connu sous le nom de « Ponytail », avait été retrouvé inanimé le 7 juillet dernier dans sa cellule du pénitencier fédéral de Donnacona, dans la région de Québec. Son décès avait été constaté au Centre hospitalier de l'Université Laval (CHUL).

L'homme de 46 ans, qui a longtemps été associé au clan Rizzuto, purgeait une peine de 15 ans de prison pour complot et de gangstérisme relativement à une importation de 218 kilos de cocaïne effectuée en 2005.

Arrêté en 2010, après une longue cavale entreprise en 2006 au terme de l'opération Colisée, il avait commencé à purger sa peine le 20 juin 2012.

La juge Isabelle Rheault, qui présidait son procès, avait conclu que De Vito était un chaînon important de l'organisation criminelle et qu'il faisait partie d'un cercle restreint d'initiés.

L'écoute électronique et la filature présentées en preuve par la Couronne ont démontré qu'il avait facilement accès aux membres les plus puissants du clan Rizzuto, qui se livrait, au moment des faits, à de l'importation de cocaïne à l'échelle internationale.

Giuseppe De Vito était le mari d'Adèle Sorella, qui a été reconnue coupable le 24 juin dernier des meurtres prémédités de ses deux filles. Ces assassinats ont été commis en mars 2009, pendant qu'il était en cavale.