NOUVELLES
16/12/2013 05:07 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Des casques bleus ouvrent le feu et font deux blessés touaregs au Mali

DAKAR, Sénégal - Des casques bleus de l'ONU ont fait feu sur des rebelles touaregs et des civils, lundi, faisant deux blessés, affirment des résidents de la ville malienne de Kidal.

Ces mesures agressives surviennent à la suite d'un attentat-suicide qui a fait deux morts le week-end dernier.

Ibrahim Ag Ahmadoune, un résident de Kidal, a affirmé que des casques bleus tchadiens ont ouvert le feu lundi sur un camion appartenant à des rebelles, blessant une personne. Ils ont à nouveau tiré à deux reprises sur des motocyclistes, blessant une personne au pied.

Le porte-parole de l'ONU Frederic Fath affirme qu'ils n'ont pas voulu s'arrêter lorsque les casques bleus leur en ont donné l'ordre. Il ajoute que l'ONU a amélioré son programme de sécurité.

Les rebelles ont signé un accord l'été dernier stipulant que leurs hommes ne devraient pas se trouver dans la rue, mais les casques bleus interviennent rarement pour le faire respecter.