NOUVELLES
16/12/2013 07:50 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Au Liban, un habitant sur cinq est un réfugié de Syrie (HCR)

Un habitant sur cinq au Liban est un réfugié venu de Syrie, a annoncé lundi le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), ajoutant que le petit pays méditerranéen abrite plus d'un tiers des personnes ayant fui la guerre qui ravage son voisin.

D'après les chiffres fournis par le HCR lundi, le nombre de réfugiés syriens enregistrés au Liban a atteint 842.000 personnes, auxquels s'ajoutent 52.000 Palestiniens également ayant fui de Syrie depuis le début de la guerre.

Pour le Liban, la facture de la guerre en Syrie s'élèvera à 7,5 milliards de dollars fin 2014, indique le HCR, citant une estimation de la Banque mondiale.

"Un résident sur cinq est un réfugié" au Liban, soit 20% de la population de ce pays de 4,2 millions d'habitants, selon le HCR. Ce flux de réfugiés a eu un impact négatif sur au moins 1,2 million de Libanais, dont beaucoup ont accueilli des réfugiés chez eux.

Le pays accueille ainsi "36% de la totalité des réfugiés syriens dans la région", poursuit l'agence onusienne.

Selon ces statistiques, 72% des réfugiés au Liban ont besoin d'une "aide humanitaire continue" et 30% d'entre eux vivent dans des "abris médiocres" (tentes, immeubles désaffectés, chantiers, garages).

L'agence s'attend également à ce que le nombre d'enfants réfugiés en âge scolaire, qui a atteint le chiffre de 280.000, soit de 690.000 en 2014.

La générosité des Libanais à l'égard des réfugiés syriens a été saluée à plusieurs reprises par des organisations et des responsables internationaux.

En plus du fardeau économique, le Liban subit les contrecoups de la guerre en Syrie avec des violences fréquentes à la frontière et une montée des tensions communautaires.

Lundi, les Nations unies ont annoncé que quelque 4,1 millions de Syriens seront réfugiés à l'étranger d'ici fin 2014, contre 2,4 millions actuellement.

rd-ram/sk/hj