NOUVELLES
15/12/2013 03:51 EST | Actualisé 13/02/2014 05:12 EST

Zuma aux funérailles de Mandela: "Nous ne pouvons pas te décevoir"

Le président sud-africain Jacob Zuma a demandé dimanche à ses compatriotes de "faire vivre l'héritage" de Nelson Mandela, pour ne pas le décevoir, dans son éloge funèbre au héros de la lutte contre l'apartheid à Qunu (sud).

"Ton long chemin vers la liberté s'est achevé, au sens physique du terme. Mais notre propre voyage continue. Nous devons continuer à construire la société pour laquelle tu as travaillé. Nous devons faire vivre l'héritage", a déclaré le chef de l'Etat, s'adressant au défunt pendant la cérémonie d'obsèques.

"L'Afrique du Sud va continuer à grandir, parce que nous ne pouvons pas te décevoir", a-t-il lancé à son illustre prédécesseur.

"Nous promettons aujourd'hui de continuer à promouvoir la tolérance et une société multiraciale dans notre pays, et de construire une Afrique du Sud qui appartienne vraiment à tous", a dit M. Zuma.

Nelson Mandela est entré dans l'histoire pour avoir négocié avec le pouvoir blanc dès la fin des années 1980 --avant même sa libération--, la fin du régime raciste d'apartheid.

Il a réussi à éviter une guerre civile raciale, que beaucoup prédisaient à l'époque, en faisant à la fois preuve de fermeté mais aussi en se posant en réconciliateur et en prônant le pardon.

Il a été élu premier président noir de son pays à l'issue des premières élections multiraciales de 1994.

cpb-chp/liu/via