NOUVELLES
15/12/2013 01:34 EST | Actualisé 14/02/2014 05:12 EST

Uruguay : Mujica veut adopter "30 ou 40 enfants" pauvres

Le président uruguayen José Mujica, un ex-guérillero de 78 ans connu pour son style de vie austère, a confié son souhait d'adopter "30 ou 40 enfants" défavorisés après la fin de son mandat, en 2015, a rapporté dimanche la presse locale.

"J'ai l'intention de rassembler 30 ou 40 gamins pauvres et de les emmener vivre avec moi", a déclaré vendredi soir le président lors d'un dîner avec des hommes d'affaires, selon le journal El Observador.

Interrogé sur la date à laquelle il envisageait de mettre à exécution son projet, "quand on me retirera ce costume qui me pèse", a-t-il répondu, faisant allusion à ses fonctions de président de la République, qu'il exerce depuis 2010.

Débonnaire, goûtant peu au protocole et refusant de porter la cravate, "Pépé" Mujica, qui n'a pas d'enfant, est souvent présenté par les médias internationaux comme "le président le plus pauvre du monde", en allusion à son style de vie très modeste.

Reversant quasiment 90% de son indemnité de président à des programmes sociaux, il vit toujours avec son épouse, la sénatrice Lucia Topolansky, dans sa vieille ferme des environs de Montevideo, où il s'adonne notamment à l'horticulture.

Il a fait la une de la presse internationale ces derniers jours encore après l'adoption le 10 décembre par le Parlement uruguayen d'une loi unique au monde régulant la production et la vente de cannabis sous l'autorité de l'Etat.

gfe/yow/hdz/sym