NOUVELLES
15/12/2013 01:22 EST | Actualisé 14/02/2014 05:12 EST

Schäuble reste ministre des Finances dans le nouveau gouvernement Merkel

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, 71 ans, a été reconduit dimanche à son poste dans le nouveau gouvernement de "grande coalition" associant conservateurs et sociaux-démocrates, a annoncé la chancelière Angela Merkel.

La chancelière conservatrice (Union chrétienne-démocrate, CDU), qui va entamer mardi son troisième mandat à la tête de la première économie européenne, a également annoncé qu'Ursula von der Leyen, ancienne ministre de l'Emploi, deviendra la première femme à occuper le poste de ministre de la Défense dans un gouvernement allemand.

La nomination de M. Schäuble (CDU) était attendue depuis plusieurs jours après des fuites en ce sens dans la presse. Mme Merkel a souligné qu'elle se réjouissait de la poursuite de (leur) coopération.

Le nom de "Wolfgang Schäuble est associé à la stabilité de l'euro et à la politique qui l'accompagne, et à tout ce qui est important en Europe", a affirmé Mme Merkel.

S'ils n'ont pas toujours été d'accord, une complicité s'est forgée entre eux depuis 2009 --date à laquelle M. Schäuble a pris ce poste--, au fil de la crise de l'euro qui a placé l'Allemagne sur le devant de la scène en Europe.

Au sujet de Mme von der Leyen, la chancelière a souligné que cette femme présentée comme sa dauphine potentielle, s'était "toujours intéressée aux questions internationales". Le ministère de la Défense est "une tâche stimulante, c'est également une tâche extrêmement exigeante, mais je lui fais confiance pour réussir tout cela très bien", a-t-elle ajouté.

Parmi les autres portefeuilles attribués dimanche soir, l'ancien ministre de la Défense, Thomas de Maizière, également très proche de Mme Merkel, passe à l'Intérieur, un poste qu'il a déjà occupé, qu'il connaît bien et qu'il apprécie.

Hermann Gröhe, l'ancien secrétaire général de la CDU, va prendre en charge le ministère de la Santé, alors que Joanna Wanka reste ministre de l'Education.

Peter Altmaier, remplacé par une sociale-démocrate à l'Environnement, devient ministre chargé de la Chancellerie.

Quelques minutes plus tôt, le parti frère bavarois de la CDU, la CSU (Union chrétienne-sociale), avait annoncé que son secrétaire général Alexander Dobrindt prenait la tête d'un ministère des Transports et des Infrastructures numériques.

Hans-Peter Friedrich (CSU), ministre de l'Intérieur sortant, est nommé à l'Agriculture.

Le SPD avait annoncé en début d'après-midi que son chef, Sigmar Gabriel, prenait en charge un grand ministère de l'Economie et de l'Energie, alors que Frank-Walter Steinmeier retrouvait le poste de ministre des Affaires étrangères qu'il avait occupé dans le premier gouvernement Merkel (2005-2009), déjà issu d'une grande coalition.

Andrea Nahles (SPD) sera ministre du Travail et donc chargée de mettre en application la création d'un salaire minimum généralisé en Allemagne, principale revendication de son parti figurant au programme de gouvernement de la coalition.

hap/aro/sym