NOUVELLES
15/12/2013 05:25 EST | Actualisé 14/02/2014 05:12 EST

Jay Cutler lance trois passes de touché et les Bears battent les Browns 38-31

CLEVELAND - Jay Cutler n'a pas toujours été le premier choix des partisans des Bears de Chicago. Dimanche, l'entraîneur Marc Trestman a fait le bon choix en l'envoyant dans la mêlée.

Cutler a eu besoin d'un peu de temps pour retrouver ses repères, mais il a finalement lancé trois passes de touché lors de son premier départ depuis le 10 novembre et il a guidé les Bears vers une victoire de 38-31 face aux Browns de Cleveland.

Cutler, qui avait raté les quatre derniers matchs des Bears en raison d'une entorse à la cheville gauche, a lancé une passe de touché de quatre verges à Earl Bennett avec 5:41 à faire et les Bears (8-6) sont venus de l'arrière en deuxième demie afin de rester dans la course aux éliminatoires dans la Nationale.

Cutler a complété 22 de ses 31 passes pour 265 verges de gains et a confirmé que Trestman avait pris la bonne décision en lui redonnant les rênes de l'attaque à la place du réserviste Josh McCown, qui a bien fait en relève à Cutler au cours des dernières semaines.

«Les gars m'ont fait confiance, a dit Cutler. Je mentirais si je disais qu'il n'y avait pas de pression avec tout ce qui se disait à l'extérieur et en raison des bonnes performances de Josh. Mais c'était le plan depuis le début et personne n'était surpris au sein de l'équipe.»

Un touché de Michael Bush sur une course de 40 verges avec 2:17 à faire a confirmé la victoire des Bears, qui ont remporté leurs quatre matchs cette saison face aux équipes de la section Nord de l'Américaine.

Trestman avait promis que Cutler retrouverait son poste de partant quand il serait à nouveau en santé. Cutler a obtenu le feu vert des médecins plus tôt cette semaine et Trestman a tenu promesse en nommant le vétéran qui n'a pas toujours eu la faveur populaire comme partant face aux Browns.

«Les gars ont travaillé fort pour lui aujourd'hui et lui ont fait confiance, a dit Trestman. Il est un des capitaines — il a été élu capitaine — et je suis certain qu'il dirait que pas seulement les joueurs offensifs, mais tout le monde dans l'équipe a travaillé l'un pour l'autre et a gagné pour ses coéquipiers aujourd'hui.»

Cutler a semblé hésitant en première demie, étant victime de deux interceptions, mais il a éventuellement trouvé son rythme afin d'orchestrer une remontée. Les Bears accusaient un retard de 24-17 après que le demi de sûreté des Browns T.J. Ward eut effectué un retour d'échappé de 51 verges pour un majeur.

Acculé contre sa zone des buts, Cutler a dirigé une séquence de 95 verges tôt au quatrième quart et elle a pris fin quand Alshon Jeffery a capté une passe de touché de 45 verges, ce qui créait l'égalité avec 10:59 à faire.

Le receveur des Bears Brandon Marshall a capté six passes pour 95 verges de gains et un touché de cinq verges. Marshall savait que l'enjeu était plus élevé qu'à l'habitude pour Cutler et comprenait que son coéquipier pouvait être nerveux.

«Il ne va pas le montrer, mais il y a un côté humain dans ce genre de situation. Vous avez un gars — Josh McCown — qui joue très bien, probablement mieux que quiconque dans la NFL, a raconté Marshall. C'est ce que j'aime de Jay. Peu importe la situation, il reste la même personne. C'est ce que je respecte chez lui comme joueur, comme capitaine, mais aussi comme ami.»

La défensive des Browns (4-10) a inscrit deux touchés, mais comme ce fut le cas au cours des dernières semaines, elle n'a pas été en mesure de stopper l'attaque adverse dans les moments clés. Les Browns ont subi un cinquième revers de suite et ont perdu huit de leurs neuf dernières rencontres. Ils sont assurés de connaître une sixième saison consécutive d'au moins 10 défaites.

Jason Campbell a complété 23 de ses 39 passes pour 273 verges de gains et un touché, une passe de 43 verges à Josh Gordon avec 59 secondes à faire qui réduisait l'écart à 38-31. Les Browns ont cependant été incapables de récupérer un botté court et les Bears ont pu écouler les dernières secondes au cadran.