NOUVELLES
15/12/2013 12:30 EST | Actualisé 14/02/2014 05:12 EST

Boe et Semerenko l'emportent en poursuite à la Coupe du monde d'Annecy

ANNECY, France - Le champion du monde chez les juniors, le Norvégien Johannes Thingnes Boe, a remporté dimanche la poursuite masculine à la Coupe du monde de biathlon d'Annecy, en France, tandis que l'Ukrainienne Valj Semerenko prenait la mesure de ses adversaires en poursuite féminine.

Boe n'a raté qu'une cible pour franchir le fil d'arrivée de la poursuite de 12,5 kilomètres en 31 minutes et 43,7 secondes. Il a devancé l'Allemand Erik Lesser, qui a été impeccable au pas de tir, par 37,5 secondes.

Le Russe Anton Shipulin a complété le podium, à 39,1 secondes derrière. Le Suédois Carl Johan Bergman a abouti au pied du podium, tandis que le Suisse Benjamin Weger bouclait le top-5.

Nathan Smith, de Calgary, fut le meilleur Canadien avec une huitième position, à 57,5 secondes de Boe. Jean-Philippe Le Guellec, de Shannon, a été parfait au pas de tir et a abouti en 33e place, à 2:19. L'autre biathlonien inscrit à la compétition, Scott Perras, de Regina, s'est contenté du 48e échelon.

Parti 49e, Le Guellec a réussi à gagner 16 places, notamment grâce à parcours sans faute au champ de tir.

«Je suis vraiment content. J'ai apporté un petit correctif à mon tir debout et ç'a porté fruit. C'est pas mal cool de passer de 49e à 33e, a souligné le biathlonien, qui manqué un peu de forme sur ses skis. C'était une super belle journée pour terminer. Les conditions de ski étaient pas mal rapides. Ç'a été mieux qu'hier (samedi) pour moi, même si ce n'est pas la grande forme.»

Le Québécois a admis qu'il ressent de la fatigue accumulée après avoir participé à trois étapes de la Coupe du monde en autant de semaines, mais il est somme toute satisfait de son début de saison.

«Ce sont sans doute les meilleures courses en fin de premier trimestre que j'ai connues en carrière, a mentionné l'athlète de 28 ans. C'est sûr qu'il fallait que je m'attende à être fatigué et je n'ai peut-être pas tiré mon épingle du jeu en ski, mais j'ai réussi à m'assurer que tout fonctionne. Terminer avec un 20 sur 20 au tir, c'est la cerise sur le gâteau.»

Le Guellec sera de retour au pays lundi et passera les prochains jours à la maison avant de reprendre la direction de l'Europe, au début du mois de janvier, pour les prochaines Coupes du monde à son agenda.

En dépit de sa 17e position dimanche, le champion du monde de biathlon en 2012, le Français Martin Fourcade, est toujours en tête du classement général. Il détient une avance de 129 points sur l'Autrichien Simon Eder et de 140 sur Boe.

Du côté des dames, Semerenko a complété la poursuite de 10 km en 28 minutes et 5,4 secondes. Elle a vaincu la Russe Irina Starykh, qui a été intraitable au pas de tir, par seulement 4,2 secondes. L'Ukrainienne n'a raté qu'une cible, et elle a dépassé Starykh dans la dernière montée.

La Norvégienne Tiril Eckhoff a pris le troisième rang, à 15,5 secondes, tandis que la Tchèque Gabriela Soukalova s'adjugeait le quatrième échelon.

La Suissesse Selina Gasparin, qui a remporté le sprint de 7,5 km samedi, a terminé sixième, devant l'Allemande Laura Dahlmeier.

Rosanna Crawford, de Canmore, en Alberta, s'est contentée du 26e temps après avoir raté trois cibles et accumulé un déficit de 1:47,5 sur Semerenko. Megan Heinecke, de Squamish, en C.-B., a abouti en 33e position, tandis que ses compatriotes Megan Imrie, de Falcon Lake, au Manitoba, et Zina Kocher, de Red Deer, en Alberta, ont respectivement terminé 41e et 52e.

La prochaine Coupe du monde sera disputée à Oberhof, en Allemagne, du 1er au 5 janvier.