Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ukraine: l'Occident a "perdu le sens des réalités" (Lavrov)

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a déclaré samedi que les pays occidentaux ont "perdu le sens des réalités" concernant les opposants pro-européens en Ukraine, estimant que ce mouvement de protestation était l'oeuvre de provocateurs.

M. Lavrov a considéré que la réaction des Occidentaux après le refus, le mois dernier, de l'Ukraine, de signer un accord d'association avec l'Union européenne "frôlait l'hystérie" et était disproportionnée par rapport à une décision "parfaitement normale".

"Qu'a donc fait le gouvernement de (du président Viktor) Ianoukovitch? A-t-il quitté le Traité de non-prolifération? A-t-il annoncé qu'il était en train de fabriquer une bombe atomique? Ou aurait-il peut-être tué quelqu'un?"

"Il y a des manifestations de rue d'une telle ampleur, avec des slogans si agressifs, comme si le pays avait déclaré la guerre à un Etat pacifique contre le souhait du peuple ukrainien", a déclaré Lavrov dans une interview à la chaîne de télévision Rossiya 24.

Cette réaction ne correspond pas à une "analyse humaine normale" a-t-il estimé, poursuivant: " Je n'ai aucun doute sur le fait qu'il y a des provocateurs derrière. Le fait que nos partenaires occidentaux aient, semble-t-il, perdu le sens des réalités, m'attriste profondément".

Les opposants pro-européens en Ukraine, dont le mouvement est entré dans sa quatrième semaine, réclament le départ du président Viktor Ianoukovitch depuis son refus fin novembre de signer un accord avec l'UE en préparation depuis des mois, au profit d'un rapprochement avec Moscou.

ma/abk/ros

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.