NOUVELLES
14/12/2013 04:41 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Jérusalem toujours paralysée par la neige

Les chutes de neige qui paralysent Jérusalem depuis jeudi se poursuivaient samedi, laissant cependant espérer une accalmie dans la soirée, ont rapporté les médias israéliens, alors qu'en Jordanie, de nombreuses routes étaient coupées par la neige qui a piégé des automobilistes.

Une porte-parole de la police a indiqué qu'un nourrisson arabe-israélien était décédé dans la ville de Lod, dans le centre d'Israël, dans un incendie apparemment déclenché par un radiateur défectueux.

Et toujours dans le centre, à Rishon Letzion, un homme âgé de 36 ans serait décédé en raison des intempéries, en tentant de réparer une fuite sur son toit, ont rapporté les médias israéliens.

Un météorologue interrogé par la radio militaire israélienne a affirmé que ces chutes de neige étaient les plus importantes en Israël depuis 1879, prévoyant que les précipitations diminuent au cours de la journée avant de cesser complètement dans la nuit.

Quelque 29.000 foyers étaient privés d'électricité samedi matin, dont 13.000 dans la ville de Jérusalem, perchée sur des collines à 800 mètres d'altitude, a par ailleurs indiqué sur les ondes de cette radio un responsable de la compagnie israélienne d'électricité.

La bande de Gaza affectée par de fortes inondations ressemblait par endroits à "une zone sinistrée avec de l'eau à perte de vue", rapporte l'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (Unrwa), dont 4.000 salariés "combattent les inondations et ont évacué des centaines de familles".

Et les forces de sécurité évacuent également des milliers d'habitants à l'aide de barques, a affirmé le Hamas, au pouvoir dans le bande de Gaza.

"Nous avons distribué 5.000 litres de fuel mais la situation est désespérée et avec la montée des eaux, le risque de contracter des maladies ne peut qu'augmenter", a rapporté le porte-parole de l'Unrwa dans un communiqué.

Israël a ouvert vendredi le point de passage de Kerem Shalom pour laisser entrer dans l'enclave palestinienne du gaz pour le chauffage et des pompes à eaux.

Ce passage sera à nouveau ouvert dimanche pour transférer du fuel vers la seule centrale électrique de l'enclave, actuellement à l'arrêt, a indiqué un responsable du gouvernement du Hamas.

En Cisjordanie occupée, les routes étaient également coupées et nombre de foyers n'avaient plus d'électricité depuis 48 heures, a constaté le correspondant de l'AFP à Ramallah ajoutant que les hôpitaux fonctionnaient normalement grâce à des générateurs.

La police israélienne a elle affirmé sur son compte Twitter être venue en aide à 200 automobilistes bloqués sur les routes enneigées, tandis que l'accès à 45 villes et villages du nord du pays est rendu impossible par la neige.

Dans le reste du pays, une autoroute reliant Tel-Aviv à sa périphérie a été bloquée durant deux heures, en raison du débordement d'une rivière adjacente.

Les deux autoroutes menant à Jérusalem étaient toujours coupées, conduisant le gouvernement à autoriser la circulation de deux trains vers Tel-Aviv et Haïfa pendant le shabbat, le repos hebdomadaire juif, où les transports en commun sont habituellement stoppés.

Au sud d'Israël, la Jordanie a également été touchée par de fortes intempéries bloquant de nombreux axes routiers, a annoncé la direction de la sécurité générale.

Les complications sur les routes aux abords de l'aéroport de Amman ont conduit à l'annulation et au report de plusieurs vols au départ de la capitale jordanienne, selon la compagnie aérienne Royal Jordanian.

La direction de la défense civile jordanienne a également indiqué être venue en aide à près de 2.800 personnes piégées par la neige ou la pluie dans leur véhicule ou à leur domicile.

jjm/faa/cnp