NOUVELLES
14/12/2013 09:55 EST | Actualisé 13/02/2014 05:12 EST

Donner pour aider les enfants vulnérables

Pour la onzième année, la Guignolée du docteur Julien s'est employée samedi à recueillir des dons au profit des enfants vulnérables, notamment ceux qui fréquentent les 16 centres de pédiatrie sociale répartis à travers la province.

Des bénévoles ont bravé le froid pour solliciter les dons dans les rues de Montréal, et dans différents endroits publics comme les marchés Jean-Talon, Atwater et Maisonneuve.

De nombreuses activités extérieures étaient également au programme.

Si l'action du Dr Julien est connue depuis des années, le manque de ressources demeure criant.

Il y a « des besoins en alimentation, des besoins en vêtements d'hiver, des besoins en accompagnement émotif, des besoins pour donner », dit le Dr Julien.

La Fondation du Dr Julien accepte les dons de livres, jouets, équipements sportifs, vêtements et autres biens matériels pour les redistribuer sous forme de cadeaux aux personnes dans le besoin.

Les internautes mis à contribution

Les bénévoles investissent l'espace numérique pour atteindre les Internautes qui peuvent donner par l'entremise du site web de l'événement et du réseau social Facebook.

Les dons peuvent aussi se faire par téléphone, par messagerie texte et par la poste.

Tous les centres de pédiatrie sociale de la province profitent de cette journée pour amasser de l'argent.

Les fonds recueillis devraient servir à offrir des services aux enfants et aux familles dans les différentes communautés.

Selon ses propres données, la Fondation du Dr Julien vient en aide à plus de 2000 enfants et à leur famille, chaque année, grâce à deux centres situés dans les quartiers Hochelaga-Maisonneuve et Côte-des-Neiges, à Montréal, et au Garage à musique.

Les services offerts vont du suivi médical et psychosocial aux services spécialisés comme l'orthophonie et la neuropsychologie. La Fondation du Dr Julien finance aussi des activités sportives et culturelles.

Avec les informations de Pasquale Harrison-Julien