Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Centrafrique: des paras français prépositionnés au Cameroun comme "renfort éventuel"

Des militaires parachutistes français sont partis samedi matin pour le Cameroun où ils seront prépositionnés "comme renfort éventuel" pour la Centrafrique, a-t-on appris auprès de leur régiment.

Ces soldats du 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMa) de Carcassonne (sud-ouest) "se prépositionnent à Douala, comme renfort éventuel pour la République centrafricaine, en cas de besoin", a précisé à l'AFP l'officier de communication du 3e RPIMa, se refusant à préciser le nombre de militaires concernés.

Selon le quotidien La Dépêche du Midi, 150 hommes sont concernés par cette mission.

La France a lancé le 5 décembre, avec le feu vert de l'ONU, une opération militaire en Centrafrique déployant 1.600 hommes en quelques jours pour tenter de mettre fin aux exactions des groupes armés et stabiliser le pays.

Les tueries entre chrétiens et musulmans ont fait "plus de 600 morts" en une semaine en Centrafrique, a déclaré vendredi l'ONU.

lbx/jag/alc/jlb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.